Amir - Les rues de ma peine (Clip officiel)

Amir

  • Release Date:
  • Viewer: 25,753,310
  • Like Video: 111
  • Dislike Video: 5
  • Video Length: 3minutes : 47second

Download 1

Music Video

  Play Audio :

Description

AMIR – ADDICTIONS Ultime édition disponible, 22 titres – 1 inédits Communauté YT https://Amir.lnk.to/UltimeEditionYO - « Addictions » - Nouvelle édition collector disponible Inclus « Longtemps » et 14 titres inédits ➡ https://warner.link/Addict2AY - Clip réalisé par Anthony Ghnassia Scénario original : Gabrielle et Anthony Ghnassia - Une Production SPOA Producteur : Orel SIMON Directrice de production : Guillemette CORNEFERT Charge de production : Marc CARVALHO Chef Opérateur Hong Kong : Robin Mahieux Assisté de Dion CHOU & Jonathan AUGER Chef Opérateur Studio : Antoine Carpentier Assisté de Berenger Brillante Storyboard : Ozef Montage : Valentin FERON VFX & 3D Dragon: Jonathan Haddad VFX Particules : Whuddy Fernandez Etalonnage : Kim Marc HUYNH Chargé de Postproduction : Tommy LANGLOIS Assistante Postproduction : Xinyue ZHAO Machino: Xavier SCHANEN Stylisme : Lia DILLENSEGER HMC : François LALY Cascade : Didier ALEXANDRE Fixeuse Hong Kong : Cordelia CHOY Make Up Hong Kong : Liz BOHAN Making Of : Whuddy Fernandez - Commandez votre Box collector en édition ultra limitée : https://Amir.lnk.to/addictionsboxAY Inclus : - Le CD audio de l’album collector « Addictions » - Un lot Inédit de 4 écussons labellisés « Always Smile » - Un sac shopping « Amir » en édition limitée ! ET EN BONUS RECEVEZ IMMÉDIATEMENT UN TITRE TOTALEMENT INÉDIT D’AMIR INTITULÉ «QU'EST-CE QU'ON GARDERA»* - Disponible uniquement dans cette édition spéciale FAN - Suivez Amir : https://www.facebook.com/AmirPageOfficielle https://twitter.com/Amir_Off https://www.instagram.com/amir_officiel_ http://www.amirofficiel.com Paroles : Chacun parle sa propre langue Très souvent elle tangue entre le yin et le yang Tu m’retiens tu me mets des sangles Quand tu vas trop loin Il arrive que je m’étrangle Les mots de ma pensée m’ont parfois dépassé Pour une fois viens on efface Oubliant nos beautés on s’est mis de côté J’veux qu’on se regarde bien en face Je ne squatterai plus les rues de ma peine Quand j’suis perdu j’veux qu’tu me ramènes J’veux qu’on aille bien, j’veux qu’on aille loin Et qu’on traîne Je ne squatterai plus les rues de ma peine L’amour ça tue sauf quand tu te démènes J’veux qu’on fasse rien, j’veux qu’on s’taille loin Et qu’on traîne Le ton monte on descend la pente Parfois je me plante entre l’amie et l’amante Les démons chantent et nous démentent Pour te préserver Est-ce qu’il faut que je te mente ? Suspendus sans arrêt au fil de nos marées Une vague à l’âme qui nous dépasse Collés à nos egos, posés comme des legos J’veux qu’on se laisse un peu d’espace Je ne squatterai plus les rues de ma peine Quand j’suis perdu j’veux qu’tu me ramènes J’veux qu’on aille bien, j’veux qu’on aille loin Et qu’on traîne Je ne squatterai plus les rues de ma peine L’amour ça tue sauf quand tu te démènes J’veux qu’on fasse rien, j’veux qu’on s’taille loin Et qu’on traîne Même si l’vent souffle en rafale Le temps idéal C’est quand on s’met à l’abri Pour mater les étoiles Je ne squatterai plus les rues de ma peine Quand j’suis perdu j’veux qu’tu me ramènes J’veux qu’on aille bien, j’veux qu’on aille loin Et qu’on traîne Je ne squatterai plus les rues de ma peine L’amour ça tue sauf quand tu te démènes J’veux qu’on fasse rien, j’veux qu’on s’taille loin Et qu’on traîne

keyboard_arrow_up